Alfa France Sud Passion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -18%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ à ...
Voir le deal
989 €

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Dim 27 Avr 2014 - 13:46

L'Agent MISS PARKER 19116 dort profondément en cette nuit d'automne glaciale du début de ce mois de novembre 2033. Elle avait passé ces dernières quarante huit heures à préparer la mission qui lui avait été confiée par le TRIUMVIRAT. Elle habitait un petit appartenant dans cette avenue de la NEW ANNEMASSE qui mène au poste frontière d'HELVETIA. Elle avait réservé une chambre dans l'hötel situé à deux cents mètres de la frontière et avait pris le soin de demander de profiter du garage de l'hôtel. Elle avait la veille pris le tramway helvète pour se rendre dans le centre de la ville d'YVOIRE GENEVA pour rencontrer son contact et préparer avec lui la rencontre.

L'agent MP 19116 est une novice dans la profession. Elle est très inquiète car elle sait que le frère qu'elle doit recevoir et guider est très important dans l'organigramme de l'organisation. Elle craint de ne pas être à la hauteur des enjeux de sa mission. Alors pour ne pas trop "marcher dans sa tête", elle a pris deux comprimés de somnifère et s'est mise au lit très tôt dans la soirée de ce jeudi premier jour du mois de novembre 2033.
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Dim 27 Avr 2014 - 13:46

Son sommeil est agité. Dans son rêve, elle se voit dans une pièce plongée dans une totale obscurité et sent un liquide chaud et visqueux couler le long de sa joue. Elle ne réalise pas immédiatement que ce liquide est du sang. Des cris effroyables lui parviennent de derrière le pan de mur contre lequel elle est appuyée debout les pieds nus. Elle a froid et elle réalise que ses bras sont plaquées sur le mur. Elle ne peut pas ramener ses mains sur sont corps pour se réchauffer car elles sont attachées par un bracelet relié par une chaîne d'acier à un anneau fiché dans le mur. Soudain, une lumière violente lui saute aux yeux.

Au même instant, elle est tirée de son mauvais rêve par la sonnerie de son réveil
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Dim 27 Avr 2014 - 13:51

Elle s'étire d'une manière lascive et se lève pour se diriger vers la salle d'eau. Elle est nue. Elle admire dans la glace son corps de sportive accomplie et pense qu'il est dommage qu'aucune main humaine autre que la sienne ne vienne le parcourir et le caresser. Elle est seule depuis le divorce difficile qui a gâché les derniers mois de sa vie. Son mari était infidèle et elle le savait depuis le début mais l'amour qu'elle lui portait l'avait aveuglée. Mais quand il était devenu violent, elle avait ouvert les yeux, et avait engagé une procédure de divorce. Elle se souvient du premier rendez-vous dans le cabinet d'avocats qui lui avait été payé par l'ANP.
L'avocat était une avocate. Celle-ci était une quadragénaire très belle. Elle avait mis rapidement l'agent 19116 à l'aise.

L'agent 19116 se sentait en confiance. La voix chaude et ferme de l'avocate la rassurait. Elle était très troublante et l'agent 19116 sentait un curieux désir lui colorer les joues et monter dans les creux des reins.
Cette femme brune aux lèvres charnues et rouges parlait de la procédure à mettre en place. L'agent 19116 tout en l'écoutant, se retrouva à l'été de ses quinze ans sur la plage de RIVA BELLA dans la cabine de plage où elle avait découvert les plaisirs saphiques avec une jeune néerlandaise de son âge. Elle se souvenait avec délice de l'onde de plaisir inconnue et intense qui l'avait irradiée quand la pulpe de l'index de la main droite de Monica avait pressé délicatement son clitoris gonflé et humide à l'intérieur de son monokini vite trempé. Elles s'étaient aimées deux longues heures durant.
Elle n'avait plus revu Monica qui était partie le lendemain avec ses parents pour rentrer à AMSTERDAM et elle n'avait jamais plus depuis fait l'amour à et avec une fille.
Et soudainement, elle avait envie de faire l'amour avec cette femme qui il y avait encore quelques secondes elle ne connaissait pas.
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par Invité le Dim 27 Avr 2014 - 14:41

bounce bounce bounce  ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Mar 29 Avr 2014 - 23:11

Mais ce matin l'agent 19116 avait autre chose à faire que de penser à la femme dont elle était tombée sous le charme et qui lui avait révélé qu'elle était bisexuelle. Elle devait prendre son petit déjeuner rapidement pour attraper à l'heure le tramway qu'elle prend chaque jour de la semaine de travail pour se rendre de l'autre côté de la frontière dans la banque internationale d'affaires où elle occupe un poste de secrétaire dans la section spéciale des affaires industrielles et de recherches économiques. Elle ne devait rien changer à ses habitudes afin de ne pas éveiller les soupçons de la Police Intérieure des Frontières (LA P.I.F.). Chaque matin, elle passait au check point de la P.I.F. avant de pouvoir prendre le tramway des Transports Intérieurs Génevasiens.
La P.I.F. exerce un contrôle très strict des citoyens de la C.U.P. qui travaillent en dehors des frontières. Ce matin là, comme à son habitude, l'agent 19116 se présente à 7h30 au contrôle et la fonctionnaire de POLICE qui scanne sa carte d'identification lui retourne son bonjour comme chaque matin. L'agent 19116 lui annonce, d'une manière amicale, qu'elle sera en congé le lendemain soir car elle recevra son père qu'elle n'a pas vu depuis les dernières vacances d'été, en Août dernier. Elle sait pertinemment que la fonctionnaire va consigner ces informations dès qu'elle sera passée au point de contrôle dans son dossier personnel. Elle ajoute qu'elle profitera de la présence de son père pendant ses congés pour faire un peu de tourisme en HELVETIA avec lui.
Quand l'agent 19116 s'assied dans le tramway, elle ne peut pas retenir un petit sourire de satisfaction. Elle a ouvert le premier acte de sa future mission avec succès. Quant à seize heures trente, elle repassera en sens inverse la frontière, le deuxième acte sera imminent.
.
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Mar 29 Avr 2014 - 23:16

Ce matin, une fois assise dans le tramway, elle ne sort pas de son sac, le livre qu’elle destine habituellement à occuper les vingt minutes de trajet nécessaires pour arriver au pied de l’immeuble de la Banque où elle travaille. Elle a l’esprit trop agité. Elle ressent un grand stress quant à la première mission de grande importance qu’elle s’est vue confier. Elle comprend mieux les deux années d’efforts et de formation dans le camp d’entraînement secret où elle a appris à être ce qu’elle est aujourd’hui. Elle est très jolie et il émane d’elle une grâce naturelle. Elle est de ces femmes que l’on dit « fatales ». Et pour la tâche qui lui est dévolue ces qualités sont primordiales. Elle doit séduire et inspirer la confiance aux personnes qu’elle est chargée de duper. Le renseignement est un métier où l’habit doit être parfaitement taillé pour la personne qui l’endosse. Sa couverture à la Banque était parfaite. Elle avait au fil des années gagné la confiance de ses supérieurs hiérarchiques et l’amitié de ses collègues. Son bureau était situé au même niveau que ceux de la Police Administrative et Financière (la P.A.F.). La P.A.F. avait été créée à la fin du vingtième siècle dans le but officiel de traquer les évasions fiscales et le blanchiment d’argent. Mais la P.A.F exerçait, en parallèle, des missions beaucoup moins officielles de Police Politique et de contre-espionnage. Un fonctionnaire de la P.A.F. était présent dans chaque établissement bancaire, financier et commercial. La protection des libertés fondamentales de la libre circulation et des échanges avait un prix. HELVETIA devait se protéger et protéger ses ressortissants.
L’agent 19116 s’était très rapidement lié d’amitié avec le fonctionnaire de la P.A.F. en poste dans sa banque, le capitaine BEAUCEAN BONCOUSIN.
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par vito116 le Mar 29 Avr 2014 - 23:42

Le capitaine BEAUCEAN BONCOUSIN était de petite taille et de corpulence fluette mais il émanait de sa personnalité une impression de force tranquille qui n'avait rien de feinte. Dans sa jeunesse, il avait été champion interarmes helvétiennes de savate, le noble art et bien qu'âgé aujourd'hui de cinquante six hivers, il continuait quotidiennement de boxer une heure dans la salle du club de la P.A.F. Et ses partenaires d'entraînement étaient tous biens plus jeunes que lui. Emmanuelle, alias l'agent 19116, chaussait elle aussi les gants dans la salle en qualité d'abonnée extérieure. Cette activité qu'elle avait découvert au cours de sa formation militaire lui avait permis de renforcer les liens d'amitiés qui avaient commencés de se tisser entre elle et le fonctionnaire de la P.A.F.
Elle ne le connaissait pas intimement et celui-ci ne parlait que très rarement de sa vie en dehors de son métier. Emmanuelle qui avait été formée au renseignement et aux méthodes psy par un ancien membre du S.F.B. russe qui avait débuté sa carrière au K.G.B. de l'ex Union Soviétique avait vu qu'il ne portait pas d'alliance à l'annulaire de la main gauche. Elle en déduisit qu'il devait certainement être célibataire. De plus, elle le voyait toujours en uniforme où en tenue de boxeur. De ce fait, elle ne pouvait rien déduire de sa façon de se vêtir qui aurait pu la renseigner sur son mode vie.
vito116
vito116

Messages : 264
Inscrit le : 05/10/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161 - Page 6 Empty Re: LES CHRONIQUES DE TITINE VITACKS8161

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum